Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Fards et paillettes

Fards et paillettes

Maquilleuse passionnée, je partage avec vous ma passion et mes astuces beauté !

Le regret cosméto : Gamme stop agressions, Fructis

Salut les filles,

 

Comme j'ai pu garder les produits que je présentais lors des animations Gemey-Garnier, j'en ai profité pour revoir mon opinion sur chacun, en essayant de partir avec un regard neuf.

Parmi les produits que j'avais, il y en avait deux issus de la gamme stop agressions de Fructis : le shampooing et le soin anti-fourches.

 

on-chouchoute-nos-cheveux-avec-stop-agressions-de-fructis-7.png

 

 

 

Pour être honnête, la gamme Fructis n'a jamais eu un bon écho chez moi. J'ai utilisé leurs shampooings il y a quelques années et je me souviens encore de cette odeur et cette sensation purement chimique...

Mais bon, celui-ci sent bon donc je me suis dit pourquoi pas.

 

J'ai donc utilisé les deux produits séparément, en commençant par le shampooing. Malheureusement, je ne l'ai utilisé que peu de fois tant il m'abîme les cheveux. Dès la fin du shampooing, j'avais les cheveux secs, cassants, emmêlés malgré l'après-shampooing et j'en perdais beaucoup plus que d'habitude. Bref, ma tête ressemblait plus à de la paille qu'à une jolie chevelure... Au bout de 3-4 essais, je l'ai viré.

 

Motivée malgré tout, je décide de tester le soin anti fourches. Je l'ai appliqué après mon après shampooing, uniquement sur les pointes évidemment. Hé ben là encore, pas d'effet miracle. Evidemment, une fois que les fourches sont là, il faut couper, il n'y a pas d'autres solutions. Mais là, le produit me laissait une impression de cheveux pas propres, de queues de rat. Tout comme le shampooing, il n'aura pas fait long feu dans ma salle de bain.

 

Après ces tests, je reste donc sur mes positions par rapport à Fructis qui, au final, ne semble avoir changé que l'odeur de ses produits.

 

( Pour info, le shampooing est dispo pour 4 euros environ, et le soin est à 8 euros je crois).

 

Et vous, quelle est votre histoire avec Fructis ?

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article